Genévrier

7,50

Les tanins que les baies de Génévrier (Juniperus) contiennent forment une épice appréciée par certains car elle facilite la digestion des gibiers et viandes grasses et relève la choucroute et le fumet de poisson.

Les baies entrent aussi dans la composition de l’alcool de genièvre, et dans celle du gin anglais et de l’aquavit.

Effacer
UGS : ND Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Le genre botanique des genévriers, nom scientifique Juniperusfamille des Cupressacées, comporte un grand nombre d’espèces, des variétés « rigides » aux aiguilles piquantes et des variétés « souples » au feuillage en écailles.

Dans l’alimentation

Les tanins que les baies contiennent forment une épice appréciée par certains car elle facilite la digestion des gibiers et viandes grasses et relève la choucroute et le fumet de poisson.

Les baies entrent aussi dans la composition de l’alcool de genièvre, et dans celle du gin anglais et de l’aquavit.

En cuisine, les baies de genévrier écrasées entrent dans la composition des « rognons de veau à la liégeoise ». Ajoutez également quelques baies lors de la cuisson de la choucroute, vous en affinerez ainsi le goût.

Propriétés médicinales

Seuls le genévrier commun (Juniperus communis) et le genévrier cade (Juniperus oxycedrus) sont comestibles.

Les baies, les jeunes pousses mais surtout les cônes, préparées en infusion, ont des effets diurétiques, stomachiques et digestifs. Ils auraient été utilisés contre l’asthme.

Plus qu’un traitement des digestions très difficiles et des gaz intestinaux, les baies de genièvre sont ajoutées préventivement lors de la préparation des plats un peu lourds afin de faciliter leur digestion.

Un usage excessif du genévrier peut provoquer des troubles rénaux, de ce fait il ne doit pas être utilisé en cours de grossesse.

Informations complémentaires

Poids ND
Conditionnement

,